Casting enfants 4-10 ans, pratiquant le judo, en figuration pour long-métrage avec Roshdy Zem et Virginie Efira

Casting enfants 4-10 ans
  • Île-de-France
  • Ville du Casting : Paris
  • Les candidatures sont actuellement fermées.

Cinéma

Pour le prochain long-métrage de Rebecca Zlotowski “Les enfants des autres”, produit par Les Films Velvet, avec Virginie Efira et Roschdy Zem, nous organisons à cet effet  un casting enfants 4-10 ans .

Pour les figurants recherchés :

– Des enfants garçons et filles de ​toutes origines​ entre ​4 et 10 ans qui pratiquent le JUDO.

En ce qui concerne le tournage:

IL aura lieu sur ​Paris ou région parisienne​,

Pour les dates: 1 ou 2 journées de tournage le ​31 mars et le 1er Avril​.

TRÈS URGENT – AVANT 30 JANVIER​ inclus (car dossier administratif à prévoir pour la DDCS)

Si vous êtes intéressés par le Casting enfants 4-10 ans :

Merci d’envoyer au plus vite :

–  D’abord des photos naturelles et récentes de l’enfant
–  Ainsi que le nom et prénom de l’enfant
–  Âge et date de naissance de l’enfant
–  Voire le Numéro de téléphone des parents
–  Et finalement la ville de résidence

Merci de préciser dans l’objet de votre mail “JUDO”.

Biographie de Roschdy Zem:

Fils d’immigrés marocains, Roschdy Zem prend des cours de théâtre et se passionne pour le football. Si sa première expérience cinématographique remonte à 1987 (une figuration dans Les Keufs), le jeune homme, qui gagne sa vie en vendant des jeans sur les marchés, ne pense pas encore à devenir acteur. Repéré par un assistant d’André Techiné, il tient ainsi des petits rôles dans ses films comme :

-J’embrasse pas (1991) et Ma saison préférée (1991) et se produit épisodiquement au théâtre.

Roschdy Zem a 30 ans lorsque sa carrière prend véritablement son envol . C’est grâce à deux prestations très remarquées :

-le camé de N’oublie pas que tu vas mourir de Xavier Beauvois et l’attachant veilleur de nuit d’En avoir ou pas de Laetitia Masson.

Le cinéma d’auteur s’entiche alors de ce garçon robuste et plein de sensibilité, qui apparaît chez Chéreau

(Ceux qui m’aiment prendront le  Garrel, et dans nombre de premiers films, comme Louise (take 2) ou ces deux subtiles évocations de la Guerre d’Algérie que sont L’Autre côté de la mer (1997) et Vivre au paradis (1998).

A l’image d’un Sami Bouajila, Roschdy Zem ouvre la voie aux comédiens d’origine arabe en France, en s’illustrant dans des rôles et des films très variés :

cinéma social (Sauve-moi ou le plus léger Ma petite entreprise de Jolivet, qui lui vaut une nomination au César du Meilleur second rôle),

comédies grand public (Le Raid, Blanche, ou Chouchou dans lequel il campe l’inénarrable Frère Jean)

En plus des films psychologiques (Betty Fisher, Ordo).

Source : Allocine