Casting hommes, 65/80 ans, originaires des antilles ou haïti pour le film La Tour d’Assitant de Guillaume Nicloux

casting long métrage
  • Île-de-France
  • Ville du Casting : Paris
  • Les candidatures sont actuellement fermées.

Cinéma

Casting pour le prochain long-métrage de Guillaume Nicloux ( Valley of Love, Les Confins du Monde…)« La Tour d’Assitan » (film de genre/terreur)

Nous recherchons alors des hommes originaires des Antilles ou Haïti, entre 65 et 80 ans et résidant en région Ile de France.

Synopsis :Un matin, les habitants d’une tour de cité découvrent qu’un voile de ténèbres obstrue toutes les fenêtres et la porte d’entrée de l’immeuble. Un voile noir qui dévore tous ceux qui tentent de le pénétrer.

Quant au tournage :Plusieurs jours de tournage prévus en avril et mai 2021 en région Ile de France
En ce qui concerne la rémunération au tarif syndical rôle cinéma: 408,00 euro brut/jour
Aucune expérience de jeu exigée

Pour postuler au casting long-métrage :

merci d’envoyer dès que possible et avant le 26 février :

avec en objet «homme Antilles ou Haïti» et tous les éléments suivants :
. nom, prénom
. date de naissance
. ville de résidence
. coordonnées téléphoniques
. taille
. Ainsi que des photos récentes
. Mais également une vidéo de présentation si possible

Pour des raisons de logistique, ce casting est en fait réservé aux personnes résidant en région Ile de France

En ce qui concerne la biographie de Guillaume Nicloux :

Boursier du Centre National des Lettres et créateur de la compagnie théâtrale La Troupe, Guillaume Nicloux

Il débute alors sa carrière de réalisateur en dirigeant Anémone dans :

-Les Enfants volants (1990) puis Michel Piccoli

– Arielle Dombasle dans le téléfilm La Vie crevée (1992), diffusé sur Arte,

-et enfin Bernard-Pierre Donnadieu

-Ainsi que Laura Morante dans Faut pas rire du bonheur (1995). Attiré par les univers singuliers, le polar et l’oeuvre de Jean-Pierre Melville, il met en scène en 1998 Le Poulpe, avec Clotilde Courau et Jean-Pierre Darroussin, et quatre ans plus tard offre à Thierry Lhermitte un rôle à contre-emploi dans Une affaire privée, un film noir salué par la critique.

L’année suivante, en fait c’est un autre membre de la troupe du Splendid, Josiane Balasko, qui se retrouve devant la caméra de Guillaume Nicloux. Celui-ci l’imagine alors en femme flic à la dérive, introvertie et dépressive pour Cette femme-là. Après avoir accepté, avec pertes et fracas, d’adapter à l’écran le roman de Jean-Christophe Grangé, Le Concile de pierre (2006), le cinéaste décide de conclure sa trilogie policière avec La Clé, l’histoire d’un jeune homme, joué par Guillaume Canet, victime d’une machination infernale après avoir accepté de récupérer les cendres de son père défunt.

Fidèle à ses acteurs, Guillaume Nicloux retrouve Jean-Pierre Darroussin et Josiane Balasko, qu’il dirige aux côtés de Judith Godrèche dans le décapant Holiday (2010). Il fait un détour par la télévision en 2012, avec le téléfilm L’Affaire Gordji, histoire d’une cohabitation, dans lequel Thierry Lhermitte incarne Jacques Chirac, Premier ministre confronté à une série d’attentats frappant Paris.

Source : Allocine