Casting figurantes pour une série documentaire sur le criminel nazi Klaus Barbie et diffusée sur France 2 tournée à Colmar

Casting figurantes Klaus Barbie
  • Alsace
  • Ville du Casting : Colmar
  • Les candidatures sont actuellement fermées.

Castings

Pour le casting d’une série documentaire sur Klaus Barbie et diffusée sur FR2, la production France TV Studios est à la recherche de 3 figurantes :

– une figurante, fille 6-8 ans cheveux frisés (Colmar ou aussi Strasbourg)

– 1 figurante, femme de 40 ans cheveux frisés (Colmar ou aussi Strasbourg)

– une figurante, femme de 80 ans cheveux frisés (Colmar ou aussi Strasbourg)

Tournage : 1 à 2 jours prévus entre le 04 et le 07 mai

Rémunération : tarif syndical

Merci de postuler à l’adresse mail ci-dessous avec les éléments suivants :

– photos (portrait et aussi en pied)
– nom et aussi prénom

– âge, taille et également ville de résidence
– coordonnées (email et aussi téléphone).

Ne pas postuler si vous ne correspondez pas à l’offre de Casting figurantes Klaus Barbie.

Aussi, merci de ne pas oublier de nous envoyer les éléments demandés.

Nous n’examinerons que les candidatures complètes et qui correspondent aussi à notre recherche.

Ainsi, nous ne contacterons que les personnes retenues. Enfin, merci pour votre compréhension.

Qui était Klaus Barbie ?

Né à Bad Godesberg en Allemagne en 1913, Nikolaus Barbie est, pendant la Seconde Guerre mondiale, le chef de la police de sureté allemande. En effet, c’est le nom de la Gestapo, de 1942 à 1944.

Intégrant la SS en 1935, il commence sa carrière à Berlin dans les services de sécurité du parti nazi qui deviendront les services de renseignement du Reich en 1938. En 1940, devenu officier au sein de la SS, il est envoyé aux Pays-Bas afin de préparer l’invasion de l’Angleterre, qui n’aura jamais lieu. Dans un second temps, il est chargé de traquer juifs, francs-maçons et émigrés allemands,. C’est une mission pour laquelle son investissement le fait remarquer par ses officiers supérieurs. Nommé chef de la sécurité à Gex au printemps 1942, il est fait chef de la Gestapo lyonnaise en février 1943. Sous sa direction, la police secrète allemande arrête et déporte de nombreux juifs et résistants, dont Jean Moulin en juin 1943. Réputé pour sa propension à user de la torture, son surnom est le « boucher de Lyon ».

Enfin, pour en savoir plus sur lui vous pouvez cliquer ici et vous renseigner.