Casting figurants, silhouettes et rôles pour le film Unicare réalisé par Gaetano Naccarato en Savoie

LDP Corp
Rhône-Alpes, Toute la france
Ados

Casting figurants, silhouettes et comédiens pour des rôles dans le prochain film long-métrage d’action « UNICARE » du réalisateur multi-primé Gaetano Naccarato.

Un 1er casting physique national ouvert à tous est organisé en savoie. Il faudra vous rendre jour et à l'adresse que la production vous communiquera après avoir rempli le formulaire en ligne (fiche de renseignement). Cela évitera de remplir sur place des fiches de renseignements.

La production est à la recherche de nouvelles têtes, de passionnés d’arts martiaux ou simplement du cinéma.

Pour rôle, silhouette et figuration, de 7 à 77ans, débutants acceptés.

Tournage en Savoie dès octobre 2023.

Rémunération selon salaires de la convention du cinéma.

Comment postuler à ce casting en Savoie ?

Tout d'abord remplissez le formulaire en ligne ci-dessous puis rdv au lieu et au jour que l'on vous indiquera.

Il est important de répondre à toutes les questions sincèrement. Ce formulaire sert uniquement à éviter de perdre du temps à le remplir sur place le jour du casting.

A voir aussi : Vous pouvez aussi postuler à ce casting en savoie en région Rhône Alpes pour le téléfilm "Noir comme Neige" avec Laurent Gerra

Cast prod

Qui est Gaetano Naccarato ?

Source Savoie.fr

Rien ne l’arrête ! Gaetano Naccarato enchaîne les films depuis son adolescence, jonglant avec les décors, les sujets, les formats et les effets. De Miami au Monténégro, du Vietnam à sa Savoie natale, il parcourt le monde à la recherche du lieu où planter sa caméra et son regard. Son travail a déjà tapé dans l’œil de plusieurs festivals. Le dernier en date, HollyShorts Film Festival à Hollywood lui a décerné, en novembre dernier, le prix du meilleur film publicitaire pour son spot sur la compétition de jeux vidéo « Lyon E-sport 2020 ». En 16 ans, Gaetano est le premier français a remporté cette distinction pourtant loin d’être gagnée d’avance avec, cette année, 6 500 candidatures et 250 films sélectionnés. Comment en est-il arrivé là ? Pour le savoir, rembobinons la pellicule ! « Dès l’âge de 3 ans, je glissais les cassettes dans le magnétoscope pour regarder les vieux films de Tarzan. Je vivais et je vis toujours pour le cinéma, d’ailleurs on m’appelle la bibliothèque car je suis incollable sur le sujet ! Très vite, j’ai su que j’en ferai ma profession. Alors j’ai appris seul, et à 17 ans je présentais mon premier long métrage amateur dans des salles de Chambéry et alentours ». Son bac en poche avec un 20 sur 20 en option cinéma, Gaetano se voit ouvrir les portes de plusieurs écoles de cinéma, y compris aux USA, mais il décline, préférant se former sur le tas. « J’avais envie de connaitre l’échec pour apprendre plus vite ».

Travail et persévérance, la clef du succès

En 2009, il créé sa micro-entreprise au Bourget-du-Lac et 9 ans plus tard monte sa société de production « Sanctuary films » à Lyon. « Je prends du plaisir à toutes les étapes de construction d’un film même si j’ai une préférence pour l’écriture car j’adore raconter des histoires. Quand je tourne, j’ai mes images en tête donc je sais exactement le plan qu’il me faut. Quant au montage, c’est des nuits blanches en perspective ! En post production, je peux passer 10 à 12 heures sur chaque plan pour retoucher la colorimétrie ». Son style épuré et esthétique a été repéré par l’Union européenne qui lui a confié la réalisation d’un documentaire de 15 minutes sur le thème de l’agriculture. Après 1 an de travail et des tournages aux 4 coins de l’Europe, y compris en Chartreuse, il vient de rendre sa copie, un tableau vivant à couper le souffle. « Farmer, a way of life » livre un message universel : nos agriculteurs et éleveurs sont les héros d’aujourd’hui et de demain. « Ce projet m’a vraiment touché. Il m’a conforté dans l’idée que je fais ce métier pour être utile, pour laisser une trace… ». 2021 sera consacrée à un projet plus personnel, un long métrage qu’il tournera en grande partie en Savoie. « De mère française et de père italien, je suis né au Bourget-du-lac. J’ai grandi et fait mes études ici entre lacs et montagnes. Un cadre grandiose qui m’a servi de décor dans plusieurs films. Quand on y regarde de près, tous mes projets me ramènent chez moi, en Savoie ».


Veuillez vous connecter pour postuler