Casting jeunes hommes 16-21 Handballeur pour figuration

Pour le film de Philippe Lioret «16 ans» Nous recherchons des jeunes hommes entre 16 et 21 ans, ayant un bon niveau de hand-ball et ayant l’habitude de s’entrainer dans un club.
Nous organisons  pour le film de Philippe Lioret «16 ans» un casting jeunes hommes 16-21 Handballeur pour figuration . Ainsi Les figurants doivent être :
Des jeunes hommes entre 16 et 21 ans, ayant un bon niveau de hand-ball.
Important : Il faudra être libre le jour du tournage au Perreux sur Marne le mardi 26 janvier.
Il faut aussi être disponible entre 14 et 23h.
Par ailleurs le Tarif est de 105 € brut

Si le casting jeunes hommes  16-21 Handballeur vous intéresse :

Merci d’envoyer rapidement votre candidature  en mentionnant «Hand» en objet
Pour être prise en compte votre candidature doit comprendre :
1 photo portrait
1 photo en pied
Age
Taille
Lieu de résidence
Niveau ou nombre d’année de pratique du Hand-ball
Je vous contacterai par téléphone, si vous êtes retenu, j’ai donc besoin aussi de votre numéro de téléphone perso sauf si mineur.
Il nous faut aussi le numéro de téléphone d’un parent pour les jeunes de – de 18 ans.
Adresse mail impérative pour le casting
Je vous demande aussi de ne rien m’envoyer si vous n’êtes pas un jeune joueur de hand ball.
Prenez soin de vous!

Biographie du jeune réalisateur

Source : Allo Ciné

C’est en tant qu’ingénieur du son que Philippe Lioret se fait connaître du monde du cinéma.
Il est ainsi au générique d’une vingtaine de films.

En 1993, Philippe Lioret réalise son premier long-métrage, Tombés du ciel, qui conte les mésaventures de Jean Rochefort dans l’aéroport de Roissy. Dès ce premier essai très remarqué (et primé à San Sebastian), le cinéaste montre sa capacité à mêler avec finesse le comique de situation à la critique sociale, qualité que l’on retrouve dans son film suivant, Tenue correcte exigée, avec cette fois pour cadre un grand hôtel dans lequel virevoltent Elsa Zylberstein et Jacques Gamblin.

Jacques Gamblin forme, avec une radieuse Sandrine Bonnaire, le couple vedette du troisième opus de Philippe Lioret, Mademoiselle, brillante comédie romantique qui séduit la critique et le public en 2001. Trois ans plus tard, le cinéaste opte pour une veine plus mélancolique avec L’Equipier. Bâti en flash-back autour d’un secret de famille, ce vibrant mélodrame fait une nouvelle fois aussi la part belle aux acteurs : une nouvelle fois Sandrine Bonnaire, aux côtés de Philippe Torreton et Gregori Derangère. En 2006, Philippe Lioret noircit le trait en signant le drame Je vais bien, ne t’en fais pas, emmené par une intense Mélanie Laurent.

En 2009, après trois ans d’absence, il fait son retour en dirigeant pour la première fois l’acteur Vincent Lindon dans le drame social Welcome, puis récidive une deuxième fois avec Toutes nos envies, un drame amoureux sur fond de justice française. Il faut ensuite attendre 2016 pour découvrir le nouveau long métrage de Philippe Lioret.

Il s’agit du drame Le Fils de Jean, centré sur un jeune homme se rendant au Canada pour y rencontrer sa famille qu’il n’a jamais vue.