Casting silhouettes et figurants pour le téléfilm « Emma Bovary » de Didier Bivel qui traite du procès de Flaubert

Pour le tournage du téléfilm d’époque 1850 qui s’intitule « Emma Bovary » et qui est réalisé par Didier Bivel pour France 2, sur le procès de Flaubert nous recherchons plusieurs profils.

En effet, nous recherchons des figurants et silhouettes pour notre tournage à Melun (77) du 5 au 7 août (3 jours raccords), Montfort-l’Amaury (78) du 9 au 11 août et Senlis (60) les 12 et 13 août 2021.

Nous recherchons des personnes résidant dans ces villes impérativement. (pas de défraiement transports ni véhicules, être véhiculé et autonome, tournage à Senlis de nuit).

Pour de la figuration durant 1 à 3 jours de tournage :

Des hommes et des femmes caucasiens de 20 à 65 ans pour incarner des bourgeois, des aristocrates (attention, pas de bronzage), des citadins et des badauds plus populaires pour des scènes de procès et de rues.

Hommes barbus et moustachus de préférence avec des cheveux pas trop courts.

Femmes avec des cheveux longs (au moins jusqu’aux épaules, de couleur naturelle et sans mèches.

Pas de tatouages modernes visibles ni de sourcils épilés, pas de bronzage sauf pour les villageois.

Pour les silhouettes, nous recherchons des comédiens confirmés pour interpréter :

Greffier, juge, assistant d’avocats, éditeur, imprimeur, etc…

Rémunération au tarif syndical + indemnité essayage costume (à faire en juillet).

Que les personnes intéressées nous envoient un email à l’adresse ci-dessous rapidement ainsi que 3-4 photos récentes et ressemblantes (portrait, profil et en pied + de dos pour la longueur des cheveux).

En attendant ne coupez plus vos cheveux, barbes, moustaches et ne bronzez plus ! 

MPORTANT merci de préciser « BOVARY IDF » en OBJET du mail et si vous postulez pour de la figuration ou si vous êtes comédien confirmé.

 Les candidatures doivent comprendre IMPÉRATIVEMENT :

– NOM et Prénom

– Date de naissance

– Mensurations : taille en hauteur, taille vêtements, pointure

– Numéro de téléphone

– Lieu de résidence

Je ne cherche aucun autre profil, ne répondre que si vous correspondez vraiment !!!

Fin 1856, Gustave Flaubert, après cinq ans d’un travail laborieux, publie ce qui deviendra son chef d’oeuvre Madame Bovary. Mais à peine la parution faite, Flaubert, Laurent-pichat et l’imprimeur sont accusés d’ « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs », pour ce roman aux descriptions jugées trop lascives et réalistes.