Série Ici tout commence : la brigade débarque en Bretagne

La série télévisée “Ici tout commence” pose ses valises en Bretagne pour dix épisodes ! Les personnages participent à une Coupe de France de cuisine dans la région. Les épisodes seront diffusés sur TF1 à partir du 9 mai.

Série ici tout commence en Bretagne
Crédit photo : Acteurs : Oscar Al Hafiane / Loan Becmont / Zoi Zeverin / Julien Alluguette © SIMON BOURCIER / CAPA PICTURES / ITC / TF1

10 épisodes tournés en Bretagne

Ici tout commence, dont l’intrigue tourne autour des élèves de l’institut de gastronomie Auguste Armand en Camargue, se délocalise temporairement sur la Côte d’Emeraude, le temps de dix épisodes. 

Le tournage s’est fait en mars 2024 au Palais des Congrès de Saint-Malo, au Nessay à Saint-Briac, et sur des plages de Dinard. Cette excursion bretonne est l’occasion de mettre à l’honneur certains des recettes et produits bretons les plus emblématiques (homard, artichauts, galettes…). Et cerise sur le kouign-amann, le chef étoilé breton Julien Hennote fera parti du jury de cette Coupe de France de cuisine dans la Région.

Synopsis de la série Ici tout commence en Bretagne

Synopsis des dix épisodes : Avec sa brigade composée de Salomé et Maya, Kelly arrive au château où elle a passé une partie de son enfance. Elle est soulagée que la Cheffe Rosset l’accueille chaleureusement malgré leur passé, mais déchante en découvrant une adversaire inattendue : la Cheffe Lenglart. Cette coupe de France va faire ressurgir des secrets du passé de Kelly et sa mère et la véritable raison de leur départ de cette région… Mais pire que cela, des accidents vont se produire pendant la compétition… Qui est derrière tout cela ? Est-ce que quelqu’un cherche à saboter ce concours voire même à se venger de quelqu’un ?

  • Réalisateur : Sébastien Perroy
  • Casting : Benjamin Baroche, Aurélie Pons, Axelle Dodier, Alexandra Favalli, Oscar Al Hafiane, Loan Becmont, Zoï Sévérin, Florence Coste, Julien Alluguette, Joseph Mallerba, Victoria Monfort, Marie-Béatrice Dardenne et également le chef Julien Hennote.
  • Production : TF1
Crédit photo : Acteurs : Benjamin Baroche; Alexandra Favalli © SIMON BOURCIER / CAPA PICTURES / ITC / TF1
Crédit photo : © SIMON BOURCIER / CAPA PICTURES / ITC / TF1

2,3 millions de spectateurs quotidiens sur TF1

Ici tout commence est une série télévisée française dérivée notamment de Demain nous appartientDiffusée en outre depuis 2020 sur TF1. Elle est l’une des séries quotidiennes les plus regardées de France : elle rassemble donc en moyenne 2,3 millions de téléspectateurs chaque soir. 

La série raconte en outre la vie de l’institut de gastronomie Auguste Armand, l’une des meilleures écoles de cuisine de France. Dirigée par une équipe de professionnels exigeants et rigoureux, l’école devient le théâtre d’histoires d’amour contrariées et complexes, mais aussi de rivalités et de trahisons. Entre pression de l’excellence, secrets et amitiés, tous les élèves avancent avec un objectif clair en tête : devenir les futurs chefs étoilés de la gastronomie française.

La saison 4 est notamment en cours depuis août 2023.

France 3 prépare deux nouveaux épisodes de la série policière « Meurtres à… »

La série policière française « Meurtres à » sur France 3 prépare deux nouveaux épisodes. Eh oui, la série va voir deux nouveaux opus s’ajouter à sa neuvième saison. Lorraine et Bretagne, de nouveaux mystères arrivent…

« Meurtre en Camargue », « Meurtre à Amiens », « Meurtre à Toulouse »… Depuis 2013, la collection de polars initiée par France TV a fait du chemin. 57 épisodes, avec pas moins de hors-série. Et toujours cette appétence des Français pour ces téléfilms. En effet, les moyen-métrages rassemblent toujours autant. Dernier exemple en date, « Meurtre à Blois » d’Olivier Marchal et Anne Charrier, avec 25,3 % de part d’audience le premier janvier dernier. Les Belges et Suisses peuvent eux aussi en profiter, car « Meurtre à… » est diffusé depuis 2015 sur RTBF (La Une) et RTS Un et Deux .

La série France 3 « Meurtres à » a deux nouveaux épisodes en route

Pour ses deux prochains épisodes, la production de « Meurtre à…» s’en va d’abord en Lorraine, à Nancy plus exactement. Nancy, une ville où il fait bon flâner… Sauf quand le cadavre d’une femme est retrouvé lors d’une vente aux enchères, avec l’inscription “Guenoche” tracée en lettres de sang… Là-bas, vous pourrez retrouver Cristiana Réali dans le rôle de Laurence Weber. L’actrice avait déjà joué dans certains épisodes de la série. Pour enquêter sur ce meurtre, elle aura pour partenaire Fabrice Deville (« Que le diable nous emporte »,  « Choses secrètes »…). Une intrigue amoureuse se formera peut-être entre les deux protagonistes… Un appel aux figurants aux profils divers a d’ailleurs été lancé pour les habitants de la région. La réalisation commence dès le 26 avril pour se prolonger jusqu’à mi-mai.

Retour aux sources

Mais ce n’est pas tout ! L’épisode suivant est déjà en route lui aussi. C’est à Saint-Malo que la collection posera ses valises. Sur la côte bretonne, les téléspectateur assisteront à cette nouvelle scène de crime autour du folklore local. De sorte qu’un nouveau duo puisse la résoudre. Un nouveau synopsis impliquant la Cité Corsaire 9 ans après : C’est en effet par un « Meurtre à Saint-Malo » que la série avait commencé et pris de l’ampleur, à l’époque avec Louise Monot et Bruno Solo dans la peau des inspecteurs. La production cherchait il y a peu une comédienne pour un rôle important.

Le polar de proximité

« Meurtres à… » prépare deux nouveaux épisodes, et si ce format a autant de succès chez les téléspectateurs, c’est qu’il fait la part belle aux régions françaises. Là où les séries policières habituelles se centrent sur le sordide et les synopsis élaborés, « Meurtre à… » reste traditionnel. Cette collection ouvre une fenêtre sur les légendes et particularités locales. Elle a permis un rassemblement d’audience face à la lassitude des séries américaines. De surcroît, les territoires et le patrimoine y sont souvent mis en lumière.

Qui ne s’est pas déjà intéressé à la série car l’intrigue se déroulait chez lui ? Enfin, chaque épisode est indépendant des autres, avec un casting de deux enquêteurs différents. Un duo souvent mixte, entouré lui aussi de problématiques amoureuses ou familiales. La collection se renouvelle ainsi en permanence et est facile à visionner. Un polar de proximité donc, qui a doublé son nombre d’épisodes par saison depuis sa création.