Critique de l’émission Tous Inconnus sur TF1 : Pardonnons-leurs !

Critique émission tous inconnus sur tf1

De nombreux internautes crient au “Naufrage”, “désastre”, “malaise” suite à la diffusion de l’émission “Tous inconnus”, celle-ci consterne les téléspectateurs de TF1. Nous diffusons ci-dessous l’avis d’un de ces internautes qui a visionné l’émission en replay. Mathieu Labrouche, Comédien sur Marseille nous raconte :

« Je suis tellement à la rue niveau actu médias que je découvre seulement ce matin l’existence de l' »émission-fiction » sur TF1 « Tous Inconnus » : Je vous livre ma critique. Je l’ai survolée en replay, impossible à voir en entier. Trop gênant et malaisant …

Je ne vais pas outre-mesure tirer sur l’ambulance, mais ce truc est le prototype de la fausse bonne idée : faire rejouer des sketchs virtuoses du trio par d’autres comédiens et humoristes, dans un monde parallèle, de nos jours, où les Inconnus sont… inconnus.

Un auto-hommage en aveu d’impuissance

Une forme d’auto-hommage, triste car non dénué d’aveu d’impuissance et d’aigreur. En gros on ne pourrait plus aujourd’hui faire ce qu’ils ont fait à l’époque: cf la séquence du trio devant une productrice actuelle, où l’emploi de certains mots seraient soit-disant impossible, car l’humour devrait être « bienveillant et inclusif ». Or les sketchs (quoique triés j’imagine en amont), même rejoués, sont montrés, même s’ils sont censés être « datés ». Joli entourloupe. L’émission quelque part s’auto-contredit dans tous les sens, mais ce n’est pas le sujet principal (on peut y revenir en commentaire).

Critique d’une émission « Tous Inconnus » triste et pathétique

Bordel, ma comparaison vaut ce qu’elle vaut, la comédie n’est pas du sport… mais aurait-on idée de faire « rejouer » les plus belles actions de Michael Jordan ou Roger Federer par d’autres, dans un monde parallèle, le temps d’une émission, la chance de les égaler ou de s’en approcher étant nulle ?

Triste et pathétique, parce qu’on continue à aimer les Inconnus.

Triste et pathétique parce qu’à titre individuel, beaucoup des participants au projet sont talentueux et leur intention était sans doute généreuse (quoi, je suis naïf ? il pensaient surtout à « en être » ? Rhooo 😃 )

Le talent sacrifié sur l’autel de l’audimat

Ce truc ressemble à une machine infernale qui se serait enclenchée, et que plus personne, voyant le massacre arriver n’a pu arrêter, because budget et grosse audience à l’arrivée, que ce soit bon ou mauvais. Bref, du fric…

Artistiquement, c’est un sabordage collectif, mais peut-être qu’ils s’en foutent.

Allez pardonnons-leur. Y’a plus grave.

C’est surtout triste… et pathétique… oui je sais je ‘ai déjà dit. »

Mathieu Labrouche, comédien, Marseille.